​4 DEC 2013

Cecile COUNE, CEO d'Aviabel, est interviewé dans "BEST", un magazine Turque.

Tout l'article ( en Turque ) : CCoune_Best.pdf 

Traduction en Francais :​

 

« NOTRE BUT EST DE DEVENIR UN ACTEUR FORT DANS LE SECTEUR TURC D'ASSURANCES AVIATION »

La CEO de la Compagnie d'assurance-aviation  AVIABEL, Av.Cécile Coune : » notre but est de devenir un acteur fort dans le secteur turc d'assurances aviation et de développer notre accès au marché en fournissant un bon service  d'assurance pour les risques des  compagnies d'aviation , y compris hélicoptères,ballon et des aéroports.. »

 

Pourriez-vous nous parler du progrès ( développements)  dans le secteur d'assurance aviation lié (en parallèle) au progrès du secteur de l'industrie d'aviation?

  1. Quel est le potentiel dans ce secteur d'assurance en Turquie ?

L'Assurance aviation se développe  et crée de nouveaux produtis paralèlement aux progrès dans le secteur d'aviation. Le secteur d'aviation présente un grand potentiel futur. L'augmentation des passagers est lié à l'augmentation du nombre d'avions . Des avions et des passagers doivent être assurés. Les hommes d'affaires des pays émergents telle que la Turquie se payent des « business jets » afin de voyager  plus rapidement et cette situation crée d'avantage d'opportunité aux compagnies d'assurance.

D'après l'information reçue des autorités d'aviation civile, le nombre d'avions augmente constamment en Turquie. La Turquie qui compte parmi les pays aux croissances économiques importantes offre un grand  potentiel pour nous. Avec votre économie votre secteur d'aviation progresse. Presque dans toutes les villes du pays vous avez construits des aéroports ou aérodromes. En outre,  la Turquie présente une importance stratégique pour les pays du Moyen-Orient, les Balkans et l'Europe. Par exemple, l'aéroport Atatürk d'Istanbul est un hub pour les vols vers  les pays d'Asie, Moyen Orient, Afrique, Amériques et Europe. Par conséquent l'assurance aviation emboite le pas à ce progrès.

Quels canaux de distribution utilisez-vous d'avantage  dans votre secteur ? Pourquoi ?

En Europe nous traitons via les courtiers d'assurance et de réassurance. En  Turquie ce secteur est dans les mains de quelques courtiers spécialisés car notre secteur nécessite une grande expertise. Mon message à adresser au marché turc : nous privilégions en Turquie le canal de distribution de courtage. Des courtiers spécialisés  en tant que conseillers de leurs clients pourront nous communiquer le mieux  les garanties dont ont besoin leurs clients afin de les assurer d'une façon correcte et complète. En  outre les courtiers nous aident à trouver des compagnies locales « fronting ».

Quels sont les problèmes chroniques du secteur d'assurance aviation ? Et vos solutions ?

Un des grands problèmes du secteur est l'envie d'un grand nombre de compagnies à souscrire ces  risques. Cette concurrence a une influence néfaste sur les prix. Ce qui pourrait  engendrer une perte technique dans le secteur.

Avec  le progrès technique, on arrive à construire des avions  à large capacité avec du matériel plus léger . L'augmentation du nombre de passagers dans un avion aggrave le risque de responsabilité civile en cas d'accident.

Un autre risque d'aggravation est les catastrophes naturelles et le risque d'accumulation. Par exemple la présence de plusieurs avions assurés par notre compagnie  sur un aéroport pourrait engendrer un grand sinistre d'accumulation en cas d'un tremblement de terre. Ou bien la présence dans un  hangar de plusieurs avions assurés par nous  pourrait nous coûter cher en cas d'incendie. Un autre risque , en cas de crash d'avion sur une  ville habitée, nous assurons  également les dommages causés aux tiers ..Un autre facteur d'aggravation de risques est la densité de trafic dans le ciel …

 

Face au progrès et au succès  dans l'industrie d'aviation, pensez-vous que les compagnies prennent des mesures de sécurité nécessaires notamment en mettant l'accent sur l'entretien technique des avions ?

D'après les statistiques on constate une décroissance dans le nombre d'accidents mortels grâce au développement des mesures de sécurité. Les nouvelles inventions, l'amélioration du système de radar, les tours de contrôle mieux équipée et sophistiquée jouent aussi un rôle important dans l'amélioration de la sécurité des vols. Le fait que l'équipement du cockpit est plus sophistiqué et sensible apporte un plus à la sécurité de l'avion. A côté de tout cela, la bonne  formation des pilotes est primordiale.  On peut y ajouter encore quelques points  tels que  un manuel d'instruction technique à bord  d'un avion récent pour guider les pilotes , le respect aux normes d'aviation du pays, l'entretien des avions…

Quels sont  les services offerts par AVIABEL au  secteur  d'aviation ?

Créé en 1935, nous sommes une compagnie spécialisée dans les assurances du secteur d'aviation civile : « business jets »,hélicoptères, ballons. Nous répondons aux propositions reçues des courtiers dans un laps de temps rapide. Notre vraie valeur ajoutée  se démontre en cas de sinistre. Nous travaillons avec des experts spécialisés dans le règlement de sinistres. Ce sont souvent des anciens pilotes d'avion expérimentés dans le secteur. Nous collaborons avec des avocats spécialisés pour les sinistres RC. C'est très important pour nous.

En outre cette année pour la première fois nous avons organisé un séminaire sur l'assurance aviation auquel ont assisté des professionnels turcs également.

Vu son potentiel future, nous avons  choisi la Turquie comme notre marché cible depuis 2012. Suite à nos rencontres avec des autorités turcs du secteur, des compagnies d'assurance qui souscrivent des risques d'aviation et  des courtiers spécialisés, nous sommes arrivés à la conclusion que les produits et services d'AVIABEL apporteront une valeur ajoutée en Turquie.Notre part du marché des « business jets » est actuellement de 20%.. Notre but est de devenir puissant dans le secteur d'assurance aviation en Turquie et de fournir un service professionnel aux compagnies régionales d'aviation, aux aéroports de taille moyenne en souscrivant des risques tels que hélicoptères,ballons …

Interviewé par Merve Ay.